CONTAMINANT vs CONTAGIEUX, jouons sur les maux pas sur les mots!

C’est peut être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup…

Ces deux adjectifs ne sont pas carrément antonymes mais ils sont trop souvent utilisés comme des synonymes.

Leur sens profond est totalement différent et en tant que malades porteurs d’une hépatite virale, nous revendiquons le fait d’être contaminant mais pas celui d’être contagieux.

Une maladie est contagieuse lorsqu’elle échappe au contrôle humain comme la grippe ou Ebola.

Alors qu’une maladie est contaminante lorsqu’on peut en éviter sa transmission : la personne porteuse de l’infection en question est parfaitement informée des modes de transmission et elle peut les contrôler.

Ainsi l’hépatite C est au départ une maladie contagieuse, mais sa transmission se fait uniquement par le biais de sang infecté.

Mais si la personne est parfaitement informée des modes de transmission, elle peut prendre les protections nécessaires et ne jamais contaminer personne.

La maladie dont elle est porteuse peut alors porter le titre de contaminante mais non contagieuse.

L’hépatite B est aussi une maladie contagieuse que l’on peut requalifier en contaminante . Pourtant l’hépatite B est transmissible par le sang mais aussi par les fluides sexuels. On a beau être très bien informé cela semble plus difficile ! Pas du tout !

Il suffit que chaque personne infectée le dise a son entourage, elle devient ainsi un ambassadeur de la vaccination.

Car une personne vaccinée est une personne protégée et ne peut donc se contaminer.

Avec ce regard sur les hépatites B et C, on comprend qu’il appartient a chaque malade de faire de sa maladie contagieuse qu’elle devienne juste une maladie contaminante, et à ce titre contrôlée et contrôlable .

C’est comme ça qu’on devient hépatant.

Pascal Mélin