Archives Mensuelles: novembre 2015

SIDA : L’ETAT D’URGENCE, L’URGENCE DE L’ETAT…

Premier décembre 2015, la journée mondiale de lutte contre le SIDA. Pour la première fois cette année le droit de manifestation et de rassemblement est interdit en raison de l’état d’urgence. Pour autant les marchés de noël ont été autorisés et maintenus. L’économie devrait donc  passer outre la sécurité. Comment faire entendre notre voix pendant ce premier décembre ? Si nous devons faire flotter le ruban rouge qui est le symbole du SIDA, je vous propose de vous rendre sur un marché de noël et de demander à chaque chalet d’arborer un ruban rouge. Nous transformerons ainsi les marchés de noël en manifestation géante de lutte contre le SIDA. Le Ruban Rouge est le signe infini coupé en deux comme pour symboliser la fracture du futur. Ce signe a été inventé par un groupe d’artistes américains (Visual Aids Artists Caucus) et du peintre new-yorkais Frank Moore. Plus que jamais on voudrait le porter verticalement pour y voir la lettre V comme Victoire ou comme Valeur. Car  aujourd’hui nous sommes en panne de Valeurs et d’espoir. Depuis plusieurs années le nombre annuel de nouvelles contaminations stagne et en 2014 ce sont encore 6600 personnes […]

SANTE CONNECTEE. MIEUX ACCOMPAGNER… SANS ESPIONNER.

La France est en deuil et demande plus de sécurité et l’on voit fleurir les projets de surveillance par vidéo-camera. C’est dans ce contexte douloureux que les militants ont réfléchi sur le thème de la santé connectée lors de nos universités le weekend end dernier. On n’arrête pas le progrès mais nous devons l’accompagner. Les militants, après réflexion, ont réaffirmé des points de vigilance qui seront transmis au Collectif Inter Associatif des Associations de Santé au quel nous appartenons. La santé connectée doit servir le patient et non le surveiller et le dénoncer. La santé connectée doit permettre d’améliorer la circulation d’information entre les soignants et les malades. Mais cette circulation d’information n’a de sens que si l’on communique mieux. Vous nous trouvez parano ? Ringard ? Résistant au progrès et au changement ? Laissez-moi vous raconter une histoire qui est arrivée il y a quelques mois. Sans être encore en présence d’objets de santé connectés nous avons déjà des objets capables de mémoire. Je pense particulièrement aux lecteurs de glycémie capillaire dont la mémoire peut restituer les chiffres de glycémie enregistrés. Mais pour en faire quoi ? Que va gagner le malade par rapport au carnet diabétique ou les glycémies sont rapportées ? Les personnes atteintes d’un […]

Hépatites C en France. Les mises sous traitement s’effondrent !

On n’en croit pas nos oreilles mais c’est pourtant ce que l’on a entendu en « OFF » du congrès de l’AASLD à San Francisco. Une rumeur ? Pas si sûr… Si l’on croise les aveux des ténors de l’hépatologie française et ceux de l’industrie pharmaceutique la rumeur semblerait fondée. Début 2014, le nombre de mise en route de traitement antiviral C était tombé à 500 par trimestre (2000 par an) et puis l’arrivée des nouvelles molécules a vu s’envoler ces chiffres trimestriels sur une projection à 20 000 traitements par  an. Mais il semble  bien que le dernier trimestre 2015 enregistre pour la première  fois depuis un an la diminution des initiations de traitement, quelle en est la cause ? En parlant avec les hépatologues il semble que les recommandations  françaises qui ne consistent qu’à traiter les patients sévères soient arrivées à leur fin. Tous les patients qui étaient dans les files d’attente des services spécialisés pour être traités l’ont été !  Alors cela pourrait être le moment d’étendre  l’accès aux traitements des patients avec des fibroses  F0/F1/F2 car l’heure est peut être venue. Oui mais voilà il semblerait que les négociations en hauts lieux n’aboutissent pas. Pour l’instant on resterait sur l’accès aux traitements uniquement […]

Les universités SOS hépatites 2015 en quelques mots…

Les représentants des 11 associations régionales de SOS hépatites fédération se sont réunis du 21 au 23 novembre à Bagnolet    L’objectif de cette réunion consistait  à définir  les actions et plaidoyers 2016 (et au-delà) de l’association, au regard de l’actualité thérapeutique et des nouveaux enjeux de prise en charge. L’événement a également permis de faire un point sur les nouvelles thérapeutiques en cours et à venir, notamment suite au congrès de l’AASLD (association américaine pour l’étude du foie)          RESOLUTIONS 2016 :           MALADIES DU FOIE           MOBILISATION              DÉPISTAGE              ETP (Education Thérapeutique du Patient )             ADDICTOLOGIE             REPRÉSENTATION DES USAGERS             POLITIQUE DU MÉDICAMENT UN TRAITEMENT POUR TOUS, UNE GUÉRISON POUR CHACUN & UNE PROTECTION UNIVERSELLE.  

Les militants à l’AASLD… Tricotaient…

Revenons sur le blog et la place des militants. Le temps de l’AASLD fut pour moi le temps de rencontrer les militants américains. Et j’ai pu constater que nous partagions bon nombres d’idées et de craintes. A quatre reprises les militants étaient devant l’entrée du centre des congrès et distribuaient des tracts pour dénoncer l’accès aux soins au niveau mondial et réclamer des prix acceptables. La plupart des médecins refusaient de prendre les tracts des malades comme si le tract pouvait être un mode de transmission d’infection virale. Je souhaiterais dire à quel point j’étais fier de l’ensemble des médecins français qui ont le plus souvent très bien accueilli ces militants. Mais comme souvent j’ai pu entendre les médecins souligner l’absence d’agressivité plus importante ; d’où ma question au corps médical voulez-vous vraiment des militants agressifs ? Il est une autre dame dont je voudrais vous parler. Je sortais d’une séance plénière au congrès de l’AASLD quand tout à coup j’ai vu une dame atypique. Elle était assise les yeux tournés vers l’estrade et l’intervenant. Elle semblait concentrée sur l’intervention. A ces pieds, il y avait la sacoche du congrès mais à l’intérieur il n’y avait pas le livre résumant le programme […]

JOURNEE MONDIALE DES TOILETTES…

Journée mondiale des toilettes, c’était hier, le 19 novembre, vous me trouverez peut être un peu cucul mais pour moi ça veut dire beaucoup et je voudrais le partager  avec vous … Car lutter contre les hépatites passe par la lutte pour l’accès aux toilettes. Les hépatites A & E sont de transmission oro fécale et sont donc particulièrement concernées par l’accès aux toilettes. Pour dire vrai j’étais dans le tourbillon des communications de l’AASLD quand en rentrant à mon hôtel je croisais un pick up avec  des toilettes à l’arrière, des toilettes itinérantes, un nouveau concept ? Cette journée est célébrée depuis 2001 ! Scatologique me direz-vous ? Pas si sûr ! Ils sont encore 2,4 milliards à ne pas avoir accès à des toilettes au monde, dont 1 milliard pratiquent encore la défécation en plein air. Les pays comme le Burkina Faso qui ont priorisé le développement des toilettes ont vu significativement diminuer la mortalité infantile et bon nombre de maladies. Cette année, le lien était porté sur l’association avec les maladies de la nutrition. Car lorsqu’on vit dans des conditions d’hygiène précaire, en cas de simple gastro-entérite virale on peut mourir car […]

Abonnez-vous d’un simple clic…

Pourquoi une newsletter SOS ? L’hépatante, notre dernier outil de communication se veut concis, fréquent, au plus proche de vous. L’ hépatante vous informera  en quelques minutes de lecture des temps forts de notre vie associative et des informations importantes de l’actualité thérapeutique. Cette année encore, le mois de novembre va être riche en nouveautés avec le congrès de l’AASLD, alors suivez-nous et devenez hépatant ! Pascal Mélin, Président Je m’abonne à la newsletter : EN CLIQUANT

AASLD 2015 : LES DERNIERES COMMUNICATIONS AVEC LES LATE BREAKING…

Colloque de l’OMS portant sur l’élimination du VHB et du VHC, aurait-on oublié la France ? L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) élabore une stratégie globale qui a pour but d’éradiquer les hépatites B et C qui sont des menaces importantes pour la santé publique à l’échelon mondial. Trois pays que sont l’Allemagne, le Portugal et la Géorgie ont déjà fait savoir que tous les patients porteurs d’hépatite C seraient traités indépendamment de leur score de fibrose. Une ébauche de cette stratégie ainsi que des présentations de pays qui tendent vers des  bjectifs d’élimination de l’hépatite ont été présentés lors du symposium « En marche vers l’hépatite B & C avec Global Target Setting and National Program Implementation ». Il y a de plus en plus un élan mondial pour lutter contre l’hépatite. Selon le Dr Stefan Wiktor qui animait l’évènement, c’est à cause d’une meilleure compréhension de l’ampleur du problème (1,45 millions de morts par an dus à l’hépatite) et de la disponibilité de nouveaux traitements pour l’hépatite, en particulier la C. Certains pays répondent déjà en lançant des plans nationaux Hépatites, incluant traitement et prévention (alors que la France vient de suspendre son plan national hépatites). En mettant en […]

AASLD 2015 : J3 un inventaire à la Prévert…

Nous aurons l’occasion dans les semaines à venir de reprendre toutes les nouveautés découvertes lors de ce congrès. Alors pour avoir le maximum d’information, je vous propose les scoops sous forme d’un seule phrase sans entrer dans les détails des études ou des présentations. 1/ Les transplanteurs se demandent si chez certains patients au bout d’un certain temps après une greffe, on ne pourrait pas arrêter les traitements antirejet ? 2/ Enfin un espoir dans l’hépatite Delta : l’association d’un traitement par Interféron pegylé et REP 2139, testée sur 12 patients caucasiens porteurs d’hépatite Delta, s’avère efficace. 3/ Hépatite B et risque de cancer, on démontre qu’un traitement efficace contre le VHB réduit l’apparition du cancer et les chinois démontrent que l’échec thérapeutique est un facteur indépendant de survenue de cancer. Enfin, il semblerait que l’Ag HBcr puisse avoir une valeur prédictive d’apparition de cancer. 4/ Si 95 % des cancers du foie surviennent sur cirrhose quelles sont les causes des 5 % restant ? Cette étude multicentrique française montre comme facteurs associés le diabète, le syndrome métabolique, l’infection B et la consommation de tabac. 5/ Hépatite C : on ne compte plus les tentatives pour raccourcir les […]

Migrant et hépatant…

Il s’appelle Tiago  il déclare avoir 16 ans et demi. Il est migrant arrivant d’Afrique sub-saharienne. Son statut de mineur le protégé mais comment prendre soin de lui. Sa simple admission dans un foyer de l’enfance ne saurait être l’unique réponse. La demande du Conseil Général pour la réalisation de radiographie osseuse afin d’expertiser son âge est encore moins une réponse cohérente, car la réponse pourrait être l’expulsion en cas de confirmation de sa majorité. Mais voilà nous soignants, médecin généraliste et équipe d’éducation thérapeutique avons proposé un autre regard, celui du « prendre soin ». Un bilan de santé minimale lui a été proposé et des tests de dépistage concernant le SIDA, l’hépatite C et l’hépatite B. Résultat : il était porteur chronique du virus de l’hépatite B, c’est comme ça qu’il a été adressé à l’équipe d’éducation  thérapeutique pour son évaluation et sa prise en charge. Lors de notre première rencontre Tiago était renfermé, les bras croisés il semblait se sentir piégé, surveillé, pris au piège, il refusait toutes les prises de sang. L’infirmière a du faire preuve d’une patience infinie pour l’apprivoiser et lui faire accepter le bilan. Une semaine après je le recevais pour lui apprendre qu’il avait une cirrhose […]

AASLD 2015 J2…ON RENTRE DANS LE VIF DU SUJET…

15 Novembre 2015 Ne vous méprenez pas, entrer dans le vif du sujet ne veut pas dire faire des biopsies hépatiques. Personne ici ne le remarquera mais la sémantique évolue positivement, avant on parlait de patient en échec, maintenant on parle de patient avec l’expérience du traitement, les autres restant des naïfs, je vous rassure. Mais tout le monde attendait cette cession sur les nouvelles drogues pas encore validées. On a ainsi beaucoup parlé du grazoprevir et de l’elbasvir. Le Pr Zeuzem reprenait les différentes études phase 2/3 : 1408 patients avaient reçu Grazoprevir et Elbasvir plus ou moins Ribavirine, 801 étaient naifs de tout traitement et 607 étaient en échec d’un traitement par des anti-protéases de première génération. 95 % des patients étaient guéris 12 semaines après l’arrêt du traitement. Mais, pour les patients en échec, il était intéressant de chercher les facteurs prédictifs. Aucun facteur prédictif n’était retrouvé chez les patients infectés par un génotype 1B, ni chez les naïfs infectés par un génotype 1A. La charge virale, l’existence et la quantité d’acquisition de variants mutants impactaient les chances de guérison. C’est dans ce groupe qu’un traitement plus long ou l’adjonction de ribavirine semble intéressant. On se met alors à rêver de traitement […]

SAN FRANCISCO ACCUEILLE L’AASLD 2015

14 Novembre 2015 J1…   San Francisco est une ville extraordinaire. La «VILLE» de toutes les différences et de toutes les tolérances. Tournée vers l’Asie, à l’Ouest des Etats-Unis, elle a été complètement détruite par le célèbre tremblement de terre de 1906, mais a été totalement reconstruite grâce à l’obstination de ses survivants.   Alors si vous êtes sorciers ou superstitieux, ouvrir l’AASLD 2015 un vendredi 13 à San-Francisco est un signe fort. En se rendant au congrès, on croise les trois singes mascottes de la WHA (World Hepatitis Alliance). Mascottes qui symbolisent l’absence de prise de conscience de la lutte contre les hépatites virales à l’échelon mondial : on ne les voit pas, on ne les entend pas et on n’en dit rien ! Pied de nez de bonne augure pour un congrès où l’on doit faire strictement le contraire, concernant les maladies du foie.   La première journée est traditionnellement consacrée au «post graduate» que l’on peut traduire par formation continue. Lors de cette journée, les scientifiques interviennent pour faire le point sur les connaissances en 2015, puis dès le lendemain c’est le congrès à part entière, la foire aux expériences, aux débats contradictoires, aux idées nouvelles, parfois hurluberlues.   Mais c’est souvent dans la diversité que se […]