Combien de fois entend-on cette phrase qui confirme le caractère silencieux du foie: « je sais que mon cœur est là, à gauche, je le sens. Mais mon foie, il est où, à droite ou à gauche ? »

Cet organe, la plupart des personnes le positionne dans la cavité abdominale, ce qui est juste. Par contre il n’est pas à côté du nombril ! Les malades qui ont eu une biopsie hépatique, ou un fibroscan, savent que pour atteindre le foie il faut passer entre les côtes. Quand un médecin palpe le foie d’un malade, en fait ce n’est que la partie inférieure qu’il cherche à évaluer. En effet le bord inférieur du foie ne dépasse que de quelques centimètres les côtes les plus basses.

N’oubliez pas, 80% du foie se situe sous la coupole diaphragmatique droite!

Le thorax et l’abdomen sont séparés par un grand muscle: le diaphragme. On parle de coupole diaphragmatique droite et gauche, car vu de la cavité abdominale le diaphragme apparait en creux comme une coupole dans une église. Le foie remplit la coupole diaphragmatique droite. Ainsi pour avoir une meilleure représentation de la situation du foie il faut comprendre que le dessus du foie que les médecins appellent le dôme se situe juste sous le mamelon droit…

BLOG PLACE FOIE 2Mais allons du côté des anecdotes. Ceux qui connaissent bien la place du foie se sont les militaires. Dans un combat à l’arme blanche le coup de couteau doit pouvoir créer le maximum de lésions. Le coup porté à l’adversaire doit le neutraliser de façon certaine. Ainsi un coup de couteau dans le thorax n’est pas toujours mortel permettant de continuer de respirer avec un poumon, de même qu’un impact dans la cavité abdominale n’entraine pas forcément de lésions importantes. Par contre un coup porté dans les dernières côtes droites permettra de perforer le poumon et de faire une plaie au foie ce qui qui est alors un geste neutralisant et rend quasiment impossible tout geste de sauvetage. En un seul geste on peut ainsi créer une plaie du thorax et de l’abdomen! Cette instruction était déjà enseignée dans la pratique de combat au corps à corps il y a un siècle lorsqu’il fallait faire parler la baïonnette.

Quand l’anatomie permet aux hépatologues de rejoindre les commandos …

Pascal Mélin