BLOG 2304 ARTICLEInacceptable dans le cadre de la Semaine de vaccination européenne. Nous ne pouvons pas nous taire. Les citoyens et encore plus les malades ont le droit à une information claire, loyale, compréhensible et accessible. Les journalistes devraient avoir le même souci que les soignants. Mais voici encore un exemple où il est plus vendeur de faire du sensationnalisme plutôt que de l’information après un travail de recherche et d’investigation. Cet article est d’autant plus inacceptable qu’il est sensé s’inscrire dans le cadre de la semaine européenne.

Ce scandale nous a été révélé par Stéphane Vice-Président de SOS Hépatites Fédération et Président de SOS Hépatites Guadeloupe. La Guadeloupe est le département de France qui compte le plus de porteurs du virus de l’hépatite B, la densité y est 3 fois plus importante qu’en France métropolitaine. A l’heure où le Ministre de la Santé se félicite de la mise au point prochaine d’un vaccin contre la Dengue en particulier pour les DROM-TOM (en séance plénière à l’Assemblée), à quoi sert de développer un vaccin alors que la défiance contre les vaccins est de plus en plus importante. Oui la prévention est sous la responsabilité du Conseil Général et la politique sanitaire par l’ARS (Agence Régionale de Santé) il y a donc un lien fort entre vaccination et volonté politique. Les progrès de la science n’ont d’intérêts que s’ils s’associent à des progrès sociaux et font évoluer les croyances et les représentations collectives. N’est-ce pas la première fonction d’une semaine européenne de vaccination ?

CLIQUEZ pour lire l’article !

Pascal Mélin