AVEZ-VOUS DES COMPETENCES PSYCHOSOCIALES ?

 

Le concept a été développé dans les années 1980 en matière d’éducation scolaire. Puis, ce même concept a été adapté aux programmes d’éducation thérapeutique, pour enfin être reconnu par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) en 1993 avec la définition suivante :

« Les compétences psychosociales sont la capacité d’une personne à répondre avec efficacité aux exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C’est l’aptitude d’une personne à maintenir un état de bien-être mental, en adoptant un comportement approprié et positif à l’occasion des relations entretenues avec les autres, sa propre culture et son environnement. »

 Pour  être plus précis on considère qu’il y a 10 compétences à acquérir.                                                                                              BLOG COMPETENCES

1/savoir résoudre les problèmes

2/ savoir prendre des décisions

3/avoir une pensée créative

4/avoir une pensée critique

5/savoir communiquer efficacement

6/être habile dans ses relations interpersonnelles

7/avoir conscience en soi

8/avoir de l’empathie pour les autres

9/savoir gérer son stress

10/savoir gérer ses émotions.

Vous, je ne sais pas, mais moi je ne suis pas certain de les avoir toutes! Et ce ne sont là que les compétences psychosociales à acquérir pour être un citoyen standard. Ce que l’école a fait avec chacun de nous normalement ! Maintenant, imaginez mettre tout cela à la sauce maladie chronique. Pour être autonome avec une maladie chronique il vous faudra acquérir ces différentes composantes. Qui peut prétendre avoir tout bon? Je ne suis même pas sûr que les soignants que l’on nous présente en éducation thérapeutique puissent eux-mêmes avoir toutes ces compétences. Être malade ce n’est pas être parfait, d’ailleurs si nous étions parfaits nous ne serions pas malades.

L’éducation thérapeutique c’est prendre une personne dans l’état dans lequel elle se présente et lui  faire acquérir les compétences psycho sociales pour accéder aux soins et, éventuellement à une guérison, en lui permettant de trouver des outils ou des leviers extérieurs si elle n’a pas l’ensemble des capacités nécessaires à sa prise en soins. Bon nombre de personnes aujourd’hui sont en déficit de compétences psycho sociales et on peut même dire que lorsque l’on n’arrive pas à entrer en communication avec une tierce personne c’est parce que nos compétences psycho sociales sont trop différentes. Voilà un débat à porter concernant les patients en échec d’éducation thérapeutique.

 

Pascal Mélin