selincro okSorti sur le marché depuis  novembre 2014, le Nalméfène (Selincro) sera surement plus discret  que le bacloféne. Le laboratoire Danois Lundbeck nous propose pourtant une révolution dans le monde de l’addictologie.

Depuis un siècle l’alcoologie, sous différentes formes, prône l’abstinence et le maintien de l’abstinence ainsi les quelques médicaments du champ alcoologique sont le Révia ou l’Aotal. Pourtant, une vision moderne des comportements addictifs, est bien de considérer cette pathologie comme une pathologie de la perte du contrôle. C’est d’ailleurs dans la prise en charge  des toxicomanes et via la réduction des risques (RDR) que l’on imagine pouvoir reprendre la maîtrise sur ses consommations. La réduction des risques et la reprise du contrôle seront maintenant incontournables en alcoologie. En effet le Selincro est un médicament réservé aux consommateurs chroniques à plus de 6 verres par jour ayant pour but de diminuer leur consommation et d’en reprendre la maîtrise. Œuvrant autour des maladies du foie et des infections virales, le Selincro devrait y trouver sa place. Attention, il est contre-indiqué en association avec des opiacés ou, de la buprénorphine. Car c’est un agoniste partiel.

Pour les patients atteints d’hépatite virale C, on se souvient que la consommation excessive d’alcool pouvait diminuer l’efficacité des traitements. Mais qu’en est-il des nouveaux traitements? Faut-il suspendre toute consommation pour accéder aux soins, ou simplement se modérer et démontrer que l’on a toujours le contrôle ?

Pour les patients atteints d’une MAF (Maladie Alcoolique du Foie), c’est la MAF! Bon nombre de patients pré cirrhotiques ou cirrhotiques se sont entendus dire « vous devez arrêter définitivement toute consommation ! ». Puis devant leur impossibilité d’honorer la prescription se sont vus abandonnés par le corps médical.

Aujourd’hui, le Selincro est un médicament qui va permettre d’envisager une autre voie, en agissant sur le craving et les systèmes de récompense, peut être un véritable espoir pour les patients atteint de MAF … un jour je l’aurai ….

Pascal Mélin

Pour en savoir plus téléchargez :

www.lundbeck.com/fr/medicaments/selincro