MERCI A UN PATIENT POUR MA BLAGUE DE NOEL…


Chaque année je vis un événement que je classe dans la catégorie LA blague. Cette année, j’ai vécu cette blague ce mardi 23 décembre lors de mes consultations d’addictologie au CSAPA de Saint-Dizier.

Un patient usager de drogue et suivi au CSAPA est venu consulter pour renouveler son traitement de substitution par méthadone. Je finissais la rédaction de son ordonnance de traitement lorsqu’il me demanda :

« Docteur, puis-je avoir des capotes ? » ce à quoi je lui répondis :

« Oui bien sûr ! C’est noël et c’est dans les missions d’un CSAPA ». Je lui tendis alors cinq préservatifs. Il ouvrit alors grand les yeux et me dit :

« Mais c’est pour le mois qu’il me les faut ! »

Je me retrouvais de nouveau en face de la question de la norme, combien de préservatifs devais-je lui donner ? Comment ne pas le vexer ni l’insulter ? J’ai plongé ma main dans le petit sac de préservatifs de mon bureau pour lui en donner une pleine poignée que j’ai accompagnée d’un :

«Voilà bonnes fêtes de fin d’année et n’hésitez pas si besoin … »

Le patient me dévisagea à nouveau :

« Mais docteur, je voudrais mon traitement, des capotes ! »

D’un seul coup je compris ma confusion, le patient était dyslexique et me rappelait simplement que j’avais oublié de noter sur son ordonnance son traitement pour ses troubles de l’humeur, le DEPAKOTE. Nous avons alors éclaté de rire, un rire commun et chaleureux. Je complétai son ordonnance, lui serrai la main et je lui souhaitai à nouveau de joyeuses fêtes de noël. Pour cette année je tenais ma blague de noël !

Mais que dirait un psy de ce malentendu ?

Pascal Mélin

2 thoughts on “MERCI A UN PATIENT POUR MA BLAGUE DE NOEL…

Comments are closed.