2013 SERA L’ANNÉE DE LA B…

Non, 2013 ne sera pas l’année de l’hépatite B et nous devrons donc chercher un plan… B puisque la nouvelle est tombée officiellement le 14 décembre dernier : il n’y aura pas de quatrième plan de lutte contre les hépatites virales B et C !
Ce choix politique ne peut qu’être respecté. Pourtant l’index européen de performance dans la lutte contre les hépatites virales B et C rendu public en novembre dernier, a placé la France en tête des pays européens.
Lorsque l’on interroge les experts sur ces excellents résultats français, tous s’accordent à dire qu’une des raisons à ces résultats est l’existence depuis plus de dix ans de plans spécifiques en matière de lutte contre les hépatites virales B et C. Alors même si nous respectons les décisions ministérielles, nous ne les comprenons pas et souhaitons exprimer notre désaccord.
Pourquoi arrêter ce qui marche et ce que d’autres pays nous envient ?
Il n’est plus temps d’apprendre à nager quand on est au milieu du gué et que le courant est fort.
Nous pouvons entendre les contraintes financières du système sanitaire français  mais il est inadmissible que les hépatites virales et les maladies du foie soient sacrifiées et ramenées au silence alors qu’elles tentaient de se faire entendre et que des résultats positifs liés à ces différents plans étaient en train d’advenir !
Nous continuerons donc à réclamer un nouveau plan pour poursuivre le travail accompli et demanderons encore et toujours une conférence de consensus sur la prise en charge des hépatites B et C ainsi que  la réalisation d’un rapport d’experts régulièrement remis a jour.
Ce n’est pas l’un ou l’autre mais bien l’ensemble qui est nécessaire pour contenir ces épidémies.
SOS hépatites présente ses vœux à toutes les personnes malades mais aussi à toutes celles qui œuvrent pour améliorer les prises en soins et en dépistage : malades, bénévoles, militants, psychologues, éducateurs, personnels médicaux et paramédicaux …
Nous souhaitons que 2013 soit une année treize heureuse mais craignons  néanmoins qu’elle soit l’année du malaise !

Partager l'article

14152

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.