19ème FORUM NATIONAL : DEMAIN, QUELLES HÉPATITES ?

Numéro d’organisme de formation : 11 75 47077 75


 

Lieu : Hôpital Saint Joseph
26 Boulevard de Louvain Marseille

 

 Cliquez sur ce lien pour VOUS INSCRIRE

Personnes concernées, hépatologues, addictologues et professionnels engagés dans des actions d’accompagnement et d’éducation thérapeutique : nous vous donnons rendez-vous à notre prochain Forum national pour un temps d’échange et de formation.

JEUDI 16 NOVEMBRE

9h00-9h30      Accueil des participants

9h30-10h00   Ouverture du Forum
Patrick PADOVANI, Adjoint au Maire, Mairie de Marseille
Délégué à la santé, Hygiène, Personne Handicapées Alzheimer Sida Toxicomanies

Pascal MELIN, Président Fondateur de SOS hépatites Fédération

10h00-12h20 Plénière

Dépistage

Une épidémie cachée de l’hépatite C persiste. En 2018, les stratégies de dépistage sont-elles pertinentes ?
Les experts proposent un dépistage de l’infection par le VHC chez tous les adultes au moins une fois dans leur vie. En pratique, quelles actions faut-il mettre en œuvre ? Par quels acteurs ?
Dr Denis OUZAN, HGE Saint-Laurent-Du-Var
Pascal MELIN, Président Fondateur de SOS hépatites Fédération

 Traitements  VHC: effets secondaires et surveillance au long cours

Les effets secondaires de la bithérapie combinant l’Interféron Pégylé et la Ribavirine étaient dévastateurs mais nous avons eu tant de mal à nous faire entendre.
Les nouveaux traitements contre l’hépatite C sont terriblement efficaces. Après 3 ans de suivi, il est temps de parler des effets secondaires mais aussi des principales questions qui persistent pour les personnes débarrassées du virus : réactivation du Cancer ? De l’hépatite B ? Quel suivi et quelle surveillance au long cours ? Les malades sont là pour en parler, la cohorte HEPATHER de l’ANRS aussi…

Dr Marc BOURLIERE, chef de service HGE, Hôpital Saint-Joseph Marseille

et  Militants de SOS Hépatites

12h30-14h00 Repas

14h00-17h30 Plénière et clôture de la journée

Actualités thérapeutiques

En septembre et octobre 2017 ont eu lieu les congrès de : l’American Association for the Study of Liver Diseases (AASLD) ; de l’Association Française pour l’Etude du Foie (AFEF) ; le colloque européen et international Addictions Toxicomanies Hépatites SIDA (ATHS) ; le symposium du réseau international de prise en charge des hépatites chez les usagers de drogues (INHSU). Finalement, quelles avancées pour les malades ?
Pascal MELIN, Président Fondateur de SOS hépatites Fédération

Hépato-Carcinome et transplantation 

Hépatite B : greffe solidaire : la législation autorise désormais le prélèvement d’organes aux personnes vivant avec un virus B. Un patient atteint d’une hépatite B et ayant bénéficié de ce « modèle » ou « type  »  de greffe apportera son témoignage.
Nouveaux traitements pangénotypiques contre l’hépatite C : quel apport pour les personnes greffées ? Faut-il traiter avant ou après la greffe ? Pourquoi ? Quel suivi ?
Pr Georges PHILIPPE PAGEAUX, service HGE, CHRU Montpellier

La stéatose, les hépatants sont aussi concernés

Se débarrasser du virus de l’hépatite C, c’est bien et désormais quasiment assuré. Le traitement prometteur contre l’hépatite B se fait quant à lui toujours attendre. La suppression virologique est une obsession et cache d’autres risques pour les hépatants. La stéatose est une bombe à retardement, pour toutes et tous.
La malbouffe, l’obésité, le diabète… attaquent notre foie, guéri ou non d’une hépatite virale….certains traitements aussi. Nous verrons pourquoi les porteurs des virus de l’hépatite B et ceux de l’hépatite C sont particulièrement touchés et comment y remédier.

Hépatite A ET E : Quelle surveillance ?

Les virus des hépatites A et E ont de fortes similitudes notamment concernant les modes de transmission.
Il n’existe actuellement pas de vigilance particulière sur l’hépatite E mais, les connaissances se précisent et les recommandations des autorités sanitaires s’étoffent. Quelles sont les données ? Quelles vigilances peut-on mettre en place ? Quels sont les malades concernés ?
Pr Philippe COLSON, Laboratoire Bactério-Virologie, Hygiène, CHU de la Timone, Marseille

 

VENDREDI 17 NOVEMBRE

9h00-9h30      Accueil des participants

9h30-12h00   Travaux en atelier

Atelier 1 : Médecines complémentaires naturopathie et qualité de vie 

Les hépatants s’informent, s’entraident…mais finalement quelle est la place des médecines complémentaires et de la naturopathie dans l’amélioration du quotidien des patients ? Que faut-il demander en termes de prise en charge ?

Marc GRIMAUD enseignant -praticien de Shiatsu thérapeutique
Céline SUBIRA Naturopathe – Iridologue

Fréderic CHAFFRAIX, Vice-Président, SOS Hépatites

 

Atelier 2 : Nouvelles drogues, nouvelles hépatites ?

Depuis une dizaine d’années, de nouvelles drogues de synthèse ont fait leur apparition et sont facilement accessibles via le Darknet. Elles touchent de nouvelles populations d’usagers qui les utilisent pour des pratiques de chemsex ou de slam (marathons de sexe sous substances psychotropes injectées ou non). Les populations concernées sont particulièrement touchées par le VIH, les hépatites virales ou médicamenteuses. Quelles actions de réduction des risques existantes et sont à développer en PACA ?

Dr Muriel GREGOIRE, Psychiatre, CSAPA Villa Floréal, Aix en Provence
Perrine ROUX, Chercheuse en Santé Publique, INSERM
Hélène DELAQUAIZE, Présidente SOS hépatites Paris Ile-de-France

 

Venez nombreux participer à cet évènement annuel,

Pascal Mélin, Président de SOS hépatites Fédération

 

 

 

Partager l'article

16249