15 MAI : DISCOURS D’OUVERTURE

Le 15 mai, SOS Hépatites était présente au colloque du ministère des Solidarités et de la Santé à l’occasion de la Journée nationale de lutte contre les hépatites virales.

Nous avons aussi porté notre opération de dépistage du virus de l’hépatite C devant le ministère dans notre véhicule spécialement équipé, ‘On l’a dit, on l’a fait’.

Je remercie vivement la Ministre de la Santé, Madame Agnès Buzyn, la sous-direction santé des populations et prévention des maladies chroniques, sans le soutien desquels cette opération n’aurait pu avoir lieu, et particulièrement le Directeur général de la Santé, Monsieur Jérôme Salomon.

Monsieur Salomon,

Accompagné de collaborateurs, vous vous êtes déplacé jusqu’à notre véhicule. Un entretien était en cours, vous n’avez pas pu réaliser de TROD, mais nous avons pu échanger. Merci pour votre soutien aux associations, patients et usagers.
Afin de rappeler votre engagement pour l’élimination de l’hépatite C à l’horizon 2025 et dans la lutte contre l’hépatite B, vous avez remplacé Madame Buzyn et prononcé le discours d’ouverture du colloque ‘Journée nationale de lutte contre les hépatites virales’.

SOS Hépatites veut tout ça et même plus encore parce que les usagers le valent bien !

Vous avez annoncé :

– L’ouverture de la prescription des antiviraux à action directe à tous les médecins pour simplifier les parcours de soins de proximité
– L’arrivée prochaine des TROD pour l’hépatite B qui favorisera le rattrapage vaccinal
– Des campagnes régionales de communication ‘IST, VIH et hépatites’ couplées à des actions de dépistage
– …

Vous avez porté :

– La coopération entre hépatologues et addictologues, l’importance de l’hépatologie pour l’addictologie et vice versa
– Les actions combinées contre le VIH, la VHB et le VHC dans une approche globale des besoins de santé
– L’obligation vaccinale contre l’hépatite B parmi les 11 vaccinations devenues obligatoires pour les jeunes enfants depuis le 1er janvier 2018
– La promotion de la recherche
– …

Nous attendons toujours :

• Que l’éradication de l’hépatite C soit déclarée grande cause nationale pour 2019
• De vrais moyens et une stratégie de dépistage des 3 virus établie avec les associations de patients
• L’éradication de la co-infection VIH-VHC pour 2020
• La prise en compte de l’épidémie de NASH dans le plan hépatites
• Un plan cancer du foie et une égalité d’accès aux différents soins sur le territoire
On veut tout ça et même plus encore…

SOS Hépatites poursuit la mobilisation.

 

Pascal Mélin

 

Partager l'article

119084

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.