13/10/2020, CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE – PENSONS AUSSI AUX INFECTIONS À PNEUMOCOQUE !

13/10/2020, CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE – PENSONS AUSSI AUX INFECTIONS A PNEUMOCOQUE !

« Prenez soin de vous, renseignez-vous, voire vaccinez-vous ! » SOS Hépatites porte chaque année la campagne de vaccination contre la grippe et les infections à pneumocoque, invitant les Hépatants et l’ensemble des personnes à risque de forme sévère à se faire vacciner. Cette année, la campagne contre la grippe 2020-2021, lancée aujourd’hui, mardi 13 octobre, est inédite (nous vous l’avons annoncé dans L’HÉPATANTE N°44 – septembre 2020, publiée le 22 septembre dernier). Elle se terminera le 31 janvier 2021.

SOS Hépatites demande la même attention et le même dispositif en faveur des mêmes personnes à risque pour la vaccination contre les infections à pneumocoque.

En effet, les trois infections, COVID-19, grippe et infections à pneumocoque, partagent de nombreux symptômes identiques et surtout les populations à risque de forme sévère sont sensiblement les mêmes. Rappelons que la vaccination contre la grippe saisonnière peut désormais être réalisée par les pharmaciens, en adaptant l’architecture de leur officine et en garantissant la confidentialité.

Dans un premier temps, du 13 octobre au 30 novembre, les doses de vaccins contre la grippe saisonnière seront UNIQUEMENT réservées cette année aux personnes ciblées. La cible est large : les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes, les personnes qui ont des problèmes vasculaires, sont atteintes d’une maladie hépatique chronique avec ou sans cirrhose, qui souffrent d’insuffisance respiratoire, de bronchite chronique, d’asthme, de diabète, les personnes obèses ou souffrant de troubles neurologiques…, sans oublier les professionnels de santé. Ce sont plus de 12 millions d’usagers qui sont invités à se faire vacciner par l’Assurance-maladie.

L’entourage des personnes à risque (immunodéprimées, personnes en chimiothérapie par exemple) est aussi concerné. Vous êtes concerné mais n’avez pas reçu de bon de prise en charge de la sécurité sociale, le médecin ou le pharmacien peuvent éditer un bon de prise en charge.

Dans un second temps, après le 30 novembre les doses de vaccins seront accessibles à l’ensemble de la population prioritaire ou non prioritaire.

Alors ayez le réflexe : grippe, infections à pneumocoque, suis-je concerné ? Si oui, je me vaccine !

Allons plus loin, cette campagne inédite de vaccination doit être une nouvelle occasion pour toutes et pour tous de vérifier si on est à jour de ses vaccins !

SOS hépatites Fédération, partenaire officiel de la SEV (Semaine Européenne de la Vaccination).

Plus d’informations :

« Contre la grippe, nous avons la chance d’avoir un vaccin » : lancement de la campagne d’information, Ameli.fr, 13/10/2020

Recommandations vaccinales 2020.

Vaccination-info-service.fr

Partager l'article

125658

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.